• Fanny LE GUEN

La gestion des compétences, pour quoi faire ?

Dernière mise à jour : 4 févr.



La réforme de la formation professionnelle a pris effet le 1er janvier 2019, sous le nom de "Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel". Cette loi a, notamment, pour ambition de réduire les inégalités d'accès à la formation professionnelle continue.


C'est l'occasion de présenter les différents dispositifs existants pour le développement des compétences, sujet déterminant pour les individus et les organisations (et, au-delà, pour la société).



Quelques définition


Il est des termes qu'on a beau voir, revoir, voire utiliser sans pour autant avoir clairement en tête leur définition.

Qu'est-ce que l'employabilité ?


L'employabilité est un processus de développement et d’actualisation continus des compétences, connaissances et attitudes d’une personne lui permettant d’avoir un emploi ou d’être dans une dynamique de recherche ou d’évolution d’emploi, dans les meilleures conditions possibles, pour elle-même, pour son ou ses employeurs et pour la collectivité en général.

Chacun des mots de cette définition compte.


A l'échelle de l'individu, cela permet :

  • d'anticiper les évolutions dans un monde complexe où le changement est permanent

  • d'éviter les ruptures professionnelles et leurs conséquences (économiques, sociales, psychologiques, …)

  • d'avoir davantage de latitude pour choisir et non subir

mais cela suppose :

  • d'être au clair sur ses aspirations personnelles et professionnelles, ses contraintes, ses freins

  • d'analyser ses compétences et capacités d'adaptation

  • d'actualiser sa connaissance des moyens de formations et d'acquisition des compétences

  • de décrypter le marché du travail (secteurs, métiers, compétences associées, ...)

  • de construire un projet réaliste, cohérent et évolutif


A l'échelle de l'entreprise cela permet :

  • de disposer de ressources en capacité d'évoluer et en capacité d'accompagner les changements (organisationnels, technologiques, ...)

mais cela suppose :

  • d'investir dans la formation et l'accompagnement aux développement des compétences

A l'échelle de la société cela permet :

  • d'avoir en son sein des individus en capacité de subvenir à leurs besoins

  • d'avoir des travailleurs pour faire tourner l'économie du pays

mais cela suppose (entre autre) :

  • de disposer d'un système éducatif performant

  • d'accompagner les demandeurs d'emploi dans le développement de leurs compétences

  • d'accompagner les entreprises dans la formations de leurs salarié.e.s



Et qu'est-ce que la compétence ?

C'est le potentiel d'action d'une personne (savoir-agir) pour l'accomplissement de tâches complexes (résolution de problèmes, prise de décision, réalisation de projets) en mobilisant les ressources appropriées (savoirs disciplinaires et stratégies) dans différentes situations.






La formation professionnelle tout au long de la vie est une obligation et un droit






En fonction de la place où l'on se trouve (employeur ou salarié.e), on a souvent un seul angle de vue. En réalité, les 2 parties ont des droits et des obligations :





Zoom sur les inégalités d’accès à la formation


Un des objectifs de la réforme de la formation est de réduire les inégalités d’accès à la formation, notamment en responsabilisant les individus et les rendant plus autonomes.

Entre 2015 et 2016 : la majorité des bénéficiaires du CPF étaient des personnes en recherche d’emploi.


Selon les chiffres de la DARES, publiés en 2018, le recours au CPF bénéficiait bien à ceux/celles qui en avaient le plus besoin (hormis pour le tout premier niveau de qualification, "très éloigné").

L'étude indique également que, depuis 2017, le taux de recours des salarié.e.s au CPF s’accroît chaque année.



Selon l'étude Emploi et formation publiée par l'INSEE en 2018, les chiffres relatifs à la formation professionnelle globale (et pas uniquement centrés sur le CPF), eux, révèlent des inégalités très significatives.







Si le nom de la loi est prometteur _ "Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel" _ force est de constater que tout le monde n'est pas en capacité de piloter la construction de son parcours professionnel, le développement de ses compétences, et donc son employabilité.

En fonction de là où l'on vient, on ne "choisit" pas toujours, tout le monde ne part pas avec les mêmes outils, parce qu'avant les inégalités d'accès à la formation professionnelle continue, il y a les inégalités tout court.



Envie de vous découvrir et vous approprier les différents dispositifs de la formation professionnelle ?


Je propose un format1/2 journée à destination des employeurs, des managers voire des équipes.


Objectif : découvrir et/ou comprendre les obligations des différentes parties et s'approprier les dispositifs existants pour les mobiliser au mieux.

A la clé : sécurisation des pratiques et meilleur accompagnement des salariés !


Vous pouvez même mutualiser ce temps (et donc partager les frais) avec d'autres structures. A l'issue, vous disposez d'un support clair et synthétique pour ne rien oublier !









Guide entreprises formation des salariés
.pdf
Download PDF • 659KB